ENVIRONNEMENT

50 hectares calcinés sur la montagne de Béar à Port-Vendres

130 pompiers au sol et quatre canadairs mobilisés

Vigne tenant lieu de pare-feu naturel, dans le secteur de la jetée de Port-Vendres, 17 juin 2021 © Jean-Marc Berdagué
Vigne tenant lieu de pare-feu naturel, dans le secteur de la jetée de Port-Vendres, 17 juin 2021 © Jean-Marc Berdagué

Un incendie ravage 50 hectares de végétation maritime sur la montagne de Béar, dans la commune de Port-Vendres.

Le premier important incendie de la saison estivale, au sens large, c’est déroulé ce mercredi 16 juin sur la montagne de Béar, dans la commune de Port-Vendres. Dans un contexte de sécherese persistante, ce feu déclenché vers 10h30 s’est conclu par une cinquantaine d'hectares brûlés, une dizaine d’habitants devant être évacuées dans le quartier des tamarins.


Les pompiers du Centre Départemental d’Incendies et de Secours des Pyrénées-Orientales (CDIS 66) ont mobilisé 130 agents sur place, soit six groupes d’intervention de feux de forêt, tandis que deux canadairs, puis quatre, tous en provenance de Nîmes, leur ont prêté main forte en puisant de l’eau dans la mer toute proche. Le vent de migjorn soufflant à près de 50 km/h a attisé lar flammes, qui ont affecté une zone de garrigue et de chênes, tout en frôlant des vignes. Cet incendie, circonscrit vers 17h40, a épargné la zone militaire du fort Béar et le sémaphore proche. Son origine est liée à un débroussaillement incontrôlé. 

Muntanya de Biarra, Portvendres, 17 de juny de 2021 © Jean-Marc BerdaguéIncendi de Portvendres, Rosselló, dimecres 16 de juny de 2021 © CDIS 66 Incendi de Portvendres, Rosselló, dimecres 16 de juny de 2021 © La Clau

Laura Pardineille