SOCIÉTÉ

Pétition pour une statue en hommage au gorille Floquet de Neu à Barcelone

Près de 11.000 personnes ont déjà signé cet appel

Le gorille blanc Floquet de neu (1964-2003) © Mairie de Barcelone
Le gorille blanc Floquet de neu (1964-2003) © Mairie de Barcelone

Floquet de neu, ancienne icône du zoo de Barcelone, pourrait avoir sa statue, au même titre que certaines personnalités.

Le célèbre Floquet de Neu (Copito de nieve), seul gorille albinos connu au monde, fait l’objet d’un projet d’hommage posthume. Cet animal, arrivé en 1966 au zoo de Barcelone, où il est mort en 2003, a séduit plusieurs générations de visiteurs, du pays ou du monde entier. Une pétition pour une statut à son effigie, lancée sur la plateforme Change.org, a réuni 11.000 en date du 9 juin. L’initiateur de cette campagne, Eduardo Fernández, indique au sujet de l’icône simiesque : “Nos rues portent des noms et ont des statues représentant des généraux, des hommes politiques et même des guerres. Pourquoi pas une statue pour Floquet de Neu, qui a ému plusieurs générations ?”.


Un culte inédit pour un primate

Floquet de Neu (flocon de neige), né en 1964 en Guinée équatoriale, a été acheminé en Catalogne par le primatologue Jordi Sabater Pi, qui l'avait découvert captif chez un chasseur de la tribu Fang. Ce singe blanc, devenu la principale du zoo, et même symbole de la ville, est évoqué dans de nombreuses œuvres de fiction. Abordé comme une personnalité, cet animal a eu 21 enfants avec trois femelles différentes, lors de sa captivité. On n’a détecté aucun descendant blanc parmi sa descendance. A sa mort, suite à un cancer de la peau probablement provoqué par son albinisme, associé à l'exposition au soleil, Floquet de neu a été incinéré et ses cendres ont été enterrées avec la graine d'un arbre africain. Joan Clos, ancien maire de Barcelone, l’appelait volontiers “Citoyen Floquet”.

Grégory Prujà