SOCIÉTÉ

Le Sydetom fait la guerre à ceux qui jettent n’importe quoi dans les poubelles jaunes

30 % de la poubelle jaune n’est pas recyclée en Pays Catalan

Poubelle jaune © CC Conflent
Poubelle jaune © CC Conflent

Recyclage : 30 % de la poubelle jaune n’est pas recyclée en Pays Catalan. Le Sydetom lance une campagne pour améliorer les comportements de la population.

Masques anti-Covid, moteurs de voitures, animaux morts, bombones de gaz, armes, verre, seringues usagées... les détritus retrouvés dans les poubelles jaunes des Pyrénées-Orientales sont trop souvent mal orientés, selon le constat du Syndicat départemental de transport, traitement et de valorisation des ordures ménagères et déchets assimilés (Sydetom 66). Au total, 30 % du contenu des poubelles jaunes ne sont pas recyclés, soit plus de 7000 tonnes égarées tous les ans.


Surcoût de 600 000 euros

Les erreurs de tri occasionnent des surcoûts de valorisation des déchets,  en raison du temps nécessaire à leur réorientation et des dommages subis par les tapis de tri de centre de traitement de Calce. Au total, la facture annuelle augmente de 600 000 euros en raison de la négligence des usagers. Pour remédier à cette situation, le Sydetom lance la campagne d’éducation aux bons gestes “Ma poubelle jaune n'est pas une poubelle !”, ce samedi 12 juin. Cette opération de communication distille de bonnes consignes de tri, 20 ans après l’introduction, dans les Pyrénées-Orientales, des récipients au couvercle jaune. Plus tard, en 2016, le territoire a basculé dans la simplification des consignes de tri avec pour seul mot d’ordre « Maintenant tous les emballages se trient », dans l’objectif d’atteindre 75% de recyclage, selon les critères du Grenelle de l’Environnement et la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte.

Le message du Sydetom est simple : les sacs d’ordures ménagères, les objets, les déchets d’activités de soins, les emballages emboîtés ne doivent pas être jetés dans la poubelle jaune. Celle-ci doit contenir exclusivement des emballages ménagers jetés en vrac, écrasés en bien vidés.

Laura Pardineille