SOCIÉTÉ

Il crie “Allah akbar” et crache au visage d’un surveillant de la prison de Perpignan

Un détenu est susceptible d’apologie du terrorisme et menaces de mort

© Victor Assens
© Victor Assens

Un individu visiblement radicalisé en matière d’islamisme, crie “Allah akbar” et crache au visage d’un surveillant de la prison de Perpignan.

Ce vendredi 30 avril vers 17h40, un détenu placé à l’isolement au centre pénitentiaire de Perpignan a hurlé des menaces terroristes islamiques à travers la porte de sa cellule. Ses mots ont été  “Allah akbar, je vais mettre une bombe, je vais tous vous tuer et je vous couperai la tête un par un", selon Pierre Grousset, secrétaire du syndicat UFAP-UNSA Justice en Pays Catalan.


Le détenu, transféré au quartier disciplinaire, a blessé un surveillant à la main et craché au visage d’un autre. Il avait déjà menacé le personnel ”à plusieurs reprises”, observe le syndicat, qui souhaite que la justice convoque au plus vite l’intéressé pour “agressions, apologie du terrorisme et menaces de mort”. Outre une sanction pénale, P. Grousset demande que ce prisonnier, libérable le 30 août prochain, soit transféré vers une “unité pour détenu violent” puis un “quartier d'évaluation de la radicalisation”.

Grégory Prujà