SPORT

Le Canet RFC devient un perdant magnifique et admiré

Des succès inespérés pour la relance du football en Pays Catalan

Le Canet RFC devient un perdant magnifique et admiré
Le Canet RFC devient un perdant magnifique et admiré

Le Canet Roussillon Football Club est battu par Montpellier en quarts de finale de la coupe de France : une performance historique, apte à relancer la confiance du ballon rond en Pays Catalan.

Le Canet Roussillon Football Club a échoué ce mardi 20 avril contre le Montpellier Hérault Sport Club (MHSC), mais quel superbe échec ! Cette performance en Coupe de France a porté le club côtier au sommet de la compétition hexagonale, en lui offrant une confiance majeure pour l’avenir. Le score, 2-1 à la faveur des languedociens dans le cadre des quarts de finale, a peu d’importance sur ce parcours inédit. Toufik Ouadoudi, milieu de terrain de Canet, est l’auteur du but catalan, marqué à la 25e minute, lors d’une première période dominée par le club littoral. A la mi-temps, Montpellier était mené 1 à 0.


Cette épopée historique, aura permis au CRFC, club amateur de National, de se qualifier pour la première fois en quarts de finale de la Coupe de France, après avoir vaincu l’Olympique de Marseille (OM), club de ligue 1, en 16e de finale (2-1), puis de récidiver contre Boulogne-sur-Mer (1-0), qui évolue en National. Au passage, les Dragons Catalans auront prêté le Stade Gilbert Brutus de Perpignan pour les rencontres à domicile de cette série inespérée, encourageante pour la relance du football en Pays Catalan.

Grégory Prujà