SOCIÉTÉ

Perpignan. Priorité au vaccin pour les professeurs et policiers de plus de 55 ans

Ces publics sont accueillis au centre hospitalier

Piquouze
Piquouze

Perpignan : les enseignants, les policiers et les gendarmes de plus de 55 ans sont vaccinables.

Un accès prioritaire à la vaccination pour certains professionnels de plus de 55 ans est ouvert à Perpignan depuis ce samedi 17 avril. Le centre de vaccination de l’Hôpital de Perpignan est apte à recevoir les fonctionnaires de l’éducation nationale et de la petite enfance, ainsi que les forces de l’ordre. Il est ouvert tous les jours de 9h à 17h et son accès s’effectue uniquement sur rendez-vous, sur le site Doctolib ou par téléphone 04 68 36 06 23. Le Service départemental d’incendie et de secours (SDIS 55) participe à ce dispositif.


Le SDIS vaccine directement

Dans le détail, les profils visés sont les professeurs des écoles, collèges et lycées, les personnels techniques des établissements scolaires, les ATSEM (agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles), les AESH (accompagnants des élèves en situation de handicap), les professionnels de la petite enfance (dont les assistants maternels), les professionnels de la protection judiciaire de la jeunesse et les professionnels de la protection de l’enfance. Par ailleurs, les policiers nationaux et municipaux, les gendarmes, les surveillants pénitentiaires les policiers municipaux sont vaccinés par le SDIS, qui vaccine directement avec les différents services.

Laura Pardineille