SOCIÉTÉ, ECONOMIE

Il invente à Canohès le maillot qui protège les cyclistes

Face à la recrudescence des conflits d’usage de la route

© Sécuvélo
© Sécuvélo

Un cycliste de Perpignan lance sur le marché un maillot incitant les voitures à se décaler suffisamment lors des dépassements.

Le cycliste Lilian Cornelli, habitué des routes du Pays Catalan et du proche Languedoc, lance sur le marché un maillot doté d’un message visant les automobilistes : “1,5 m, merci”, indique ce vêtement commercialisé au prix de 35 euros l’unité. Conciliant l’esprit pratique et la volonté de faire nombre, ce passionné du pédalage, âgé de 58 ans, a constaté la rareté des automobilistes respectant la distance entre leur véhicule et les vélos, lors de dépassements, en dépit de la présence de cette précaution dans le code de la route. Pour faire respecte son droit, qui est réduit à 1 mètre en agglomération, L. Cornelli espère résoudre le croissant conflit d’usage sur les routes, dû à l’augmentation de la présence de bicyclettes, y compris sur des routes, notamment départementales, où cela aurait paru incongru il y a encore 10 ou 15 ans.


Le vêtement préventif promu par Lilian Cornelli est produit par l'entreprise Sécuvélo France, fondée en début d’année par ses soins, et fabriqué à Girona. “Depuis que je le porte, je sens une nette amélioration”, précise son inventeur, qui propose un modèle routier et un autre urbain, déclinés au masculin et au féminin.

Grégory Prujà