ECONOMIE, MÉDIAS

Vià Occitanie préfère être racheté par la Dépêche du Midi que par BFMTV

Le rachat de la chaîne est disputé entre deux candidats

© Groupe La Dépêche
© Groupe La Dépêche

La chaîne TV Occitanie, très mal en point, doit être rachetée par BFMTV ou le Dépêche du Midi, pour 1 million d’euros. Ses salariés préfèrent la deuxième option.

Le groupe de presse La Dépêche du Midi, établi à Toulouse, est le favori pour l’acquisition de la chaîne de télévision languedocienne Vià Occitanie, selon l’avis majoritaire des salariés de ce dernier média. Le puissant conglomérat de journaux toulousain, dont l’Indépendant de Perpignan, dispute la partie avec le groupe Altice (BFM, RMC), qui s’était un temps retiré du jeu. Vià Occitanie , en redressement judiciaire, est en processus de sauvetage, car non rentable et accumulant des retards de paiement. En Pays Catalan, ceux-ci sont illustrés par des impayés sur son émetteur implanté au pic Neulós par Télédiffusion de France (TDF). Sa trésorerie est dans le rouge depuis l’été 2020 et l’arrivée d’un repreneur est attendue comme une ultime chance, dans un contexte rude où interviennent les mastodontes déjà installés, et la désaffection envers la télévision, devenue un medium pour personnes mûres, voire âgées.


Si la reprise de Via Occitanie par La Dépêche du Midi est préférée par les salariés, rien n’est certain quant l’issue de cet épisode, car le groupe Altice (BFM, RMC etc), fort d’une expérience indéniable en télévision, avance des arguments de rationalité et de commercialisation. Le réseau de chaînes de télévision dites locales diffusées à Toulouse, Nîmes, Montpellier et Perpignan, est en vente pour la modique somme d’1million d’euros, un prix extrêmement accessible dans le monde des médias.

En décembre dernier, Via Occitanie était sujette à de fortes menaces, car son rapprochement amorcé plus d’un an plus tôt avec Altice avait échoué. Les négociations devaient donner lieu à la création d’un réseau “BFM Régions”, qui aurait concurrencé France 3 en particulier. Dans l’immédiat, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel  (CSA) a donné son feu vert à Altice pour le rachat d’Azur TV, située à Nice. Cette décision validée jeudi 8 avril doit permettre à BFM de développer des chaînes d’info régionales, sur l’exemple de ses succursales déjà en fonctionnement : BFM Paris, BFM Lyon, BFM Grand Lille, BFM Grand Littoral, BFM DICI Haute-Provence et BFM DICI Alpes-du-Sud.

Laura Pardineille