SOCIÉTÉ

Barcelone lance son 1er bicibus, un groupage de cyclistes pour aller à l’école

Parents et enfants créent un “autobus à pédales” pour être en sécurité

Le premier bicibus de Barcelone, 7 avril 2021 © Betevé
Le premier bicibus de Barcelone, 7 avril 2021 © Betevé

Le 1er “bicibus” de Barcelone est lancé : parents et enfants vont à l’école et au travail en se regroupant pour être en sécurité.

A l’initiative d’un groupe de parents d’élèves autoorganisés, le premier “bicibus” de Barcelone prend de l’ampleur. Cette nouvelle mobilité repose sur un groupe de cyclistes décidés à circuler ensemble, pour se protéger des voitures, dans le cadre de déplacements entre le domicile familial, l’établissement scolaire des enfants et le lieu de travail des parents. Le bicibus assure un parcours sans risques, car il est encadré, en tête et en queue de “peloton”, d’un adulte qui  ouvre la voie, tandis qu’un autre ferme le passage du groupe.


Vic et Sabadell ont aussi leur bicibus

Des “stations” sont fixées sur un circuit en cours d’évolution, afin que d’autres adeptes puissent rejoindre le groupe en fonction de leur lieu d’habitation. Ce procédé est né de l’idée de cinq familles dont les enfants sont scolarisés au collège Reial Monestir de Santa Isabel, dans le quartier de Sarrià-Sant Gervasi, qui affiche la plus forte densité d’enfants scolarisés d’Europe, soit 35.000 élèves. Des bénévoles s’étant ajoutés au processus, le bicibus devient un phénomène urbain barcelonais, qui existait préalablement à Vic et Sabadell. Déjà, des répliques s’annoncent dans les communes de Gavà et Sant Cugat del Vallès. A Barcelone, cet “autobus” à pédales fonctionnant le vendredi matin est amené à se développer les autres jours de la semaine, après cet essai pilote, effectué sans l’intervention d’aucune autorité institutionnelle. Un deuxième circuit est déjà à l’étude pour ce mode de déplacement durable, bon pour la santé.

Isabelle Fajal