ECONOMIE

Le contournement de Perpignan est entièrement finalisé

L’ouverture du nouveau pont sur la Têt permet d’éviter totalement le centre-ville

Contournement Ouest de Perpignan / Google Maps
Contournement Ouest de Perpignan / Google Maps

La grande déviation de Perpignan relie le Nord au Sud sans traverser la ville, par l’Est. Cet axe est direct depuis l‘inauguration d’un nouveau pont sur la Têt, ce jeudi 8 avril.

La dernière tranche de la rocade ouest de Perpignan, inaugurée ce jeudi 8 avril, permet de contourner la ville, de la route d’Elne-Argelès (RD914) jusqu’à celle de Narbonne (RD900), en évitant le centre-ville. Le dernier tronçon ouvert est la partie centrale de cette grande déviation, qui enjambe la Têt à proximité de la clinique Saint-Pierre. Cet ultime maillon est relié à la portion de 2,8 km inaugurée l’été 2018 entre la clinique et la nouvelle route de Thuir, sur 2X2 voies. Il évite notamment aux automobilistes de subir quatre ronds-points.


150 millions d’euros

Auparavant, en avril 2013, la section Nord après été inaugurée, suite à un chantier entamé en 2007. Cette portion de 2,5 km envisagée dès le début des années 1980 a subi d’énormes retards, principalement en raison de freins politiques. Au total, l’intégralité des chantiers avoisine 150 millions d’euros, abondés par le Conseil départemental des Pyrénées-Orientales, l’ Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée, l’Etat, la région Languedoc)-Roussillon puis la région “Occitanie”.

Grégory Prujà