ECONOMIE, COMMUNIQUÉS

Alerte des éleveurs : “Sauvons l’élevage de montagne !"

Communiqué de presse de la FDSEA 66 au sujet de la PAC

Conférence de presse de la FDSEA 66, Eus, Conflent, Pays Catalan, 25 mars 2021 © FDSEA 66
Conférence de presse de la FDSEA 66, Eus, Conflent, Pays Catalan, 25 mars 2021 © FDSEA 66

A Perpignan, la FDSEA alerte : “La nouvelle version de PAC, mais surtout son application en France, menace le modèle agricole des Pyrénées-Orientales”.

Communiqué de presse de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles des Pyrénées-Orientales (FDSEA 66), mardi 30 mars 2021.


La nouvelle version de la politique agricole européenne commune (PAC), mais surtout son application en France, menace le modèle agricole des Pyrénées-Orientales.

Les négociations sur la nouvelle PAC sont en cours de discussion. La France doit définir le détail des mesures et surtout les modalités de mise en application au 1er janvier 2023 (...) Cette application suscite l’inquiétude des éleveurs de notre département.

Ce jeudi 25 mars 2021, la FDSEA 66, les JA 66 et la Chambre d’Agriculture des Pyrénées-Orientales avaient convié les députés et sénateurs des Pyrénées-Orientales à une conférence de presse sur l’exploitation agricole de Galdric Sola à Eus afin de les alerter sur les incidences de la nouvelle PAC sur l'élevage de notre département.

Des arbitrages nationaux qui inquiètent :
• 1er pilier : baisse des aides couplées, remise en cause du paiement redistributif, évaluation des surfaces pastorales, assolement à la parcelle.
• 2ème pilier : baisse de l’ICHN (Indemnité Compensatrice de Handicaps Naturels).

Les scenarii qui se profilent sont lourds de conséquences pour les exploitations des massifs, côteaux et montagne, élevages et polycultures élevages confondus car ils remettent en cause les équilibres financiers des exploitations. Beaucoup de ces exploitations agricoles, menacées, sont en sursis. Les filières en difficultés doivent être accompagnées pour assurer un avenir aux exploitations de montagne et à la vie de nos territoires.
Il y a urgence à agir pour assurer la survie des exploitations agricoles de nos territoires de montagne ! (...) 
La diversité des territoires et des productions doit impérativement être prise en compte dans le Plan Stratégique National (PSN) afin de favoriser notre souveraineté alimentaire.
Rappelons que les aides de la PAC permettent de maintenir une agriculture de qualité, locale et à un prix abordable pour le consommateur.

Les Pyrénées-Orientales sont exposées à un fort aléas incendie. Les éleveurs, depuis 30 ans, contribuent à l’entretien des coupures incendie en forêt et à l’interface des habitats. Nous avons alerté sur cette question dès l’automne 2020 et souhaitons que cet enjeu intègre le Plan Stratégique National et soit mis en oeuvre via des MAE adaptés.

M. Joël Giraud, Secrétaire d'État auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ruralité a été alerté sur ce sujet et la profession reste en attente d’un retour.

Les Sénateurs Jean SOL et François CALVET, présents sur cette journée d’information, ont manifesté leur soutien et leur intérêt quant aux préoccupations et problématiques qui touchent les éleveurs de notre département.

Note aux lecteurs:
Ceci est le contenu copié-collé du communiqué de presse de son émetteur, qui en assume l'entière responsabilité. Nous l’avons cependant vérifié, ce qui peut conduire à un décalage d’édition en ligne de quelques heures ou jours.

Soumettre un communiqué

Isabelle Fajal