POLITIQUE

Le propriétaire de L’Indépendant conteste des accusations de viol sur mineur

Jean-Michel Baylet a été entendu par la justice le 25 février

Jean-Michel Baylet, PDG du groupe La Dépêche / Christophe Salellas
Jean-Michel Baylet, PDG du groupe La Dépêche / Christophe Salellas

Jean-Michel Baylet, propriétaire du groupe le Dépêche et notamment du quotidien L’Indépendant, a été entendu par la justice dans le cadre d’une enquête pour “viol et agression sexuelle sur mineur".

Jean-Michel Baylet, PDG du groupe La Dépêche, qui détient notamment les journaux Midi Libre et L’Indépendant en intégralité depuis novembre 2020, conteste les accusations qui le visent, au sujet d’une affaire de viol remontant à 1980. L’intéressé a été entendu par la police en audition libre jeudi 25 février,  dans le cadre d’une enquête ouverte par le parquet de Paris, le 9 juin 2020, pour "viol et agression sexuelle sur mineur", mais cette information n’a été révélée sur ce lundi 1er mars.


Ressorti libre de toute procédure judiciaire et sans mise en examen, le magnat de la presse occitane a “formellement contesté ces allégations mensongères et apporté toutes les précisions nécessaires à la recherche de la vérité", selon les mots qu’il a communiqués à son avocat, Me Jean-Yves Dupeux. La procédure visant M. Baylet précède, dans un cadre hexagonal devenu très sensible sur le sujet, dans une démarche générale de vérifications engagée lundi 1er mars par le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, soucieux de généraliser des en quêtes de ce type.

Isabelle Fajal