SOCIÉTÉ, POLITIQUE

Perpignan : la restauration de Saint-Jean le Vieux à l’arrêt

Le sénateur François Calvet saisit la préfecture et le gouvernement

Réunion à l'initiative de François Calvet, Perpignan, 19 février 2021 © Communication François Calvet
Réunion à l'initiative de François Calvet, Perpignan, 19 février 2021 © Communication François Calvet

La chapelle primitive Sant Joan Lo Vell de Perpignan aura 1000 ans en 2025, mais sa restauration est à l’arrêt.

Où en sont les travaux de restauration de Sant Joan Lo Vell de Perpignan ? Le clos et le couvert de la chapelle de Saint-Jean le Vieux, attenante à la cathédrale, ont fait l’objet de travaux, mais les améliorations attendues sur ce monument consacré le 16 mai en 1025 sont à l’arrêt. Pour faire avancer le dossier, le sénateur François Calvet (Les Républicains) vient d’écrire à la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, l’État étant propriétaire des lieux depuis 2019. Auparavant, la chapelle originelle de Perpignan a abrité jusqu’en 2011 une centrale électrique, installée en 1890 sur la volonté du député et entrepreneur Edmond Bartissol.


François Calvet souhaite que le trésor de la cathédrale soit exposé à Sant Joan Lo Vell lors de son millénaire, en 2025. Pour faire avancer cette idée, vendredi 19 février, le parlementaire a organisé un point sur les travaux, en présence du sous-préfet chargé du plan de relance, Thibaut Félix. Cette rencontre s’est déroulée en présence du président de l’Association culturelle de la Cathédrale, Jean-Luc Antoniazzi, du sénateur Jean Sol, de Jean-Marc Huertas, architecte des Bâtiments de France et de son adjointe. Elle a permis de lister “les blocages qui n’ont pas permis de continuer les travaux de restauration”, nous précise le sénateur Calvet.

Laura Pardineille