POLITIQUE

Les Verts veulent fermer le zoo EcoZonia de Cases-de-Pène

Le parti écologiste reproche la mise en captivité d’animaux sauvages

Spécimen de faucon © James Newcombe
Spécimen de faucon © James Newcombe

Contre le zoo EcoZonia de Cases-de-Pène, Europe Ecologie-Les Verts manifeste ce samedi 20 février à Cases-de-Pène.

Sous l’intitulé “Les animaux sauvages ne sont pas des marchandises”, Europe Ecologie Les Verts s’oppose à l’ouverture du parc EcoZonia de Cases-de-pène, qui s’étire sur 26 hectares. Ce lieu à inaugurer, distingué défavorablement, dès le 24 janvier, par la présence mouvementée de six loups gris en provenance du parc Zoologique de Riga (Lettonie), a accueilli des panthères de Sibérie, en novembre 2020. Ce dépaysement associé à a réclusion déplait aux écologistes, qui se mobilisent ce samedi 20 février à 10h30, à la sortie de la commune, vers Estagel, pour “dénoncer l’exploitation des animaux sauvages sous couvert de sauvegarde”, détaille un communiqué. Entre éthologie et droits des animaux, le parti vert prend la défense des spécimens déplacés de leur milieu naturel sur la seule volonté des humains. 


Le zoo en cours d’aménagement regroupe des grands carnivores, qui figurent “parmi les espèces les moins adaptées à la vie en captivité”, estime EELV. L’étroitesse des lieux de vie qui leur sont réservés induisent une “profonde détresse”. EELV Pays–Catalan et son groupe EELV Fenouillèdes-Agly-Salanque demande “la fermeture du zoohôtel Ecozonia et sa reconversion en sanctuaire pour la faune sauvage locale”.

Isabelle Fajal