ECONOMIE, ENVIRONNEMENT

La mairie de La Jonquera s’oppose à un parc de 10 éoliennes

Le projet est défendu par le gouvernement catalan

ACN
ACN

Un parc de 10 éoliennes en prévu dans la forêt de La Jonquera, la mairie refuse.  

Un décret-loi encourageant les énergies renouvelables, promulgué fin 2019 par le gouvernement catalan, à Barcelone, suscite une multiplication des projets dans la région de Girona, particulièrement en Empordà. Outre un parc éolien flottant envisagé au large de Roses à l’horizon 2026, quatre projets de fermes éoliennes ont été reçus en 2020 e par les services de la Generalitat. Les villages de Capmany, Agullana et Biure d’Empordà sont concernées, tout comme La Jonquera. Dans cette commune, la Generalitat a déjà validé le principe d’un parc de 10 éoliennes, malgré un rapport défavorable de la mairie en raison du risque de grands d’incendies visant le secteur d’implantation, en zone forestière. Le souvenir du drame de 2012 est évidemment vivace.


Une zone fréquentée par chasseurs et randonneurs 

La maire de La Jonguera, Sònia Martinez, estime qu’en cas de feu, les hélicoptères et avions consacrés à l’extinction des flammes ne pourraient intervenir. La première magistrate juge aussi que cette ferme éolienne serait une intruse, dans un secteur fréquenté par les randonneurs et les chasseurs, proche d’un dolmen. Le parcours des oiseaux migrateurs, qui serait perturbé, est également mis en avant comme argument contraire. L’association écologiste IAEDEN, également opposée au projet, lui préfèrerait l’installation de panneaux solaire sur les toits des habitations de La Jonquera, dans le cadre d’un grand plan d’autoconsommation d’électricité photovoltaïque.

Laura Pardineille