ECONOMIE, TECHNOLOGIES

Perpignan : intelligence artificielle et machine learning pour l’industrie Caustier

L’entreprise âgée de 102 ans affronte l’avenir grâce à la haute technologie

Usine Caustier, Polygone Nord, Perpignan © Caustier
Usine Caustier, Polygone Nord, Perpignan © Caustier

Caustier, la plus ancienne entreprise de calibrage du monde, fondée en 1910 à Perpignan, déploie une technologie optique qui permet de sélectionner les fruits avec une grande précision.

La société Caustier by STC, spécialisée la fabrication de calibreuses de conditionnement pour les fruits et légumes à Perpignan, commercialise dans le monde entier son ingénieux système de tri du fruit. Ce procédé sollicitant l’intelligence artificielle (IA), la 3D et le machine learning, mesure le potentiel de conservation et la qualité des fruits, une avancée qui procure un gain de temps considérable. Le poids attendu, la fermeté, la taille, le taux de sucre et la couleur des produits autant dire sont savamment mesurés par ce dispositif constitué d’une multitude de caméras digitales d’une précision rare. Ces bijoux technologiques assurent une avance pour l’entreprise du Roussillon, en imposant le calibrage optique, avec infrarouge et proche infrarouge, le tout en très haute définition. Cette technologie révolutionnaire permet de détecter le moindre défaut sur une trentaine de variétés de fruits et légumes frais. Concernant les mangues, elle détermine le bon degré de maturité, un avantage de poids pour le marché africain. Caustier commercialise ses calibreuses sur les cinq continents et affiche le statut de plus ancienne entreprise de calibrage du monde.


Une industrie du Roussillon sauvée en 2009

Caustier, fondé en 1919, a failli disparaître en 2009, avant d’être repris par deux de ses cadres, Vincent Colleu et Lionel Mailhes, qui déclare “nous tenons plus que tout à cet enracinement en Pays catalan, le berceau de Caustier”. Cette entreprise en perpétuelle évolution été lancée en 1919 par le Perpignanais Georges Caustier, puis reprise en 1947 par son fils Claude et son petit fils Jean-Charles en 1995. Implantée depuis 2002 au Polygone Nord de Perpignan, elle emploie actuellement 40 personnes.                      

Isabelle Fajal