SOCIÉTÉ

Saint-Cyprien : une coupure EDF dans une famille nomade embarrasse la mairie

Image d'archives
Image d'archives
Une affaire de coupure d’électricité aux conséquences déplorables, en cours depuis novembre, incommode une famille installée sur l’aire réservée aux Gens du voyage de la ville côtière de Saint-Cyprien, en plaine du Roussillon. Privée de courant malgré une promesse municipale d’autorisation temporaire d’installation d’un « compteur forain », effectuée le 3 décembre, la famille Diaz est ainsi victime d’un imbroglio administratif, le maire UMP Jacques Bouille refusant un branchement d’urgence par crainte d’accidents dont il serait tenu responsable. Espérant un signe d’EDF, M. Bouille s’est adressé ces derniers jours au préfet des Pyrénées-Orientales, mais dans l’attente, la famille concernée est contrainte à un chauffage de fortune, seule une solution juridique engagée par la Ligue des Droits de l’Homme 66 étant à l’étude. Cette affaire administrative en rappelle une autre, débutée le 14 octobre lorsque EDF a interrompu le service électrique à 40 familles gitanes installées sur le territoire communal de la ville de Pia, également en Roussillon, entraînant une mise en cause et un échange de responsabilités entre le maire socialiste, Guy Parès, l’opérateur électrique et la Préfecture.