SOCIÉTÉ

Le tueur de la gare de Perpignan retourne devant la cour d’assises en juin

Comparution en juin à Amiens, pour affaire remontant à 1986

Jacques Rançon / FD.org
Jacques Rançon / FD.org

Jacques Rançon, le “tueur de la gare de Perpignan”, est convoqué en juin par la la cour d’assises d’Amiens pour un viol et un meurtre remontant à 1986.

Le “tueur de la gare de Perpignan”, Jacques Rançon, auteur du viol et du meurtre de Moktaria Chaïb, 19 ans, et Marie-Hélène Gonzalez, 22 ans, dans le quartier de la gare en décembre 1997 et juin 1998, est convoqué nouvellement par la justice. Il comparaîtra face aux assises de la Somme, au mois de juin, pour une affaire de viol et de meurtre au mode opératoire identique. Il devra répondre du viol et du meurtre, en 1986, de la jeune informaticienne Isabelle Mesnage. Jacques Rançon a été condamné à perpétuité avec une peine de sûreté de 22 ans. dans le cadre de l’affaire perpignanaise, en mars 2018. Le criminel picard est actuellement incarcéré à la prison d’Amiens.


Grégory Prujà