SOCIÉTÉ

Coup de chaud au quartier mineur de la prison de Perpignan

Communiqué de presse du syndicat UFAP/UNSA

Signature officielle du protocole financier pour la construction du centre gérontologique du Roussillon (ex La Miséricorde)
Signature officielle du protocole financier pour la construction du centre gérontologique du Roussillon (ex La Miséricorde)

Une bagarre s’est produite en cour de promenade des mineurs du centre pénitentiaire de Perpignan.

(Communiqué de presse)


Aujourd’hui, vers 16HO00 une bagarre a éclaté en cour de promenade des mineurs. Deux détenus se sont invectivés, insultés pour des motifs futiles avant d’en venir aux mains . Un troisième détenu est venu porter main forte à un des protagonistes. L’intervention d’une dizaine de surveillants de la Maison d’Arrêt a été nécessaire pour placer les trois détenus au quartier disciplinaire et faire cesser l’incident.

A 17h00, un détenu, condamné pour vol en réunion à deux mois fermes, ayant depuis quelques jours un comportement agressif et arrogant envers les surveillants du quartier mineur, mécontent que les surveillants lui ont appliqué une MBO pour tapage et cris perturbant la détention, a bousculé un surveillant.

En effet , ne supportant pas la Mesure de Bon Ordre (retrait de la télévision pendant 24 H), le détenu a continué à perturber la détention en faisant du tapage.

Il a bousculé un des surveillants venus lui demander de cesser son vacarme. Les surveillants ont dû le maitriser et le mettre aussi en prévention au QD.

L’UFAP UNSA Justice demande à notre direction des sanctions disciplinaires fermes pour les quatre détenus et surtout pour l’ agresseur du surveillant. Pour ce dernier détenu un transfert disciplinaire vers un autre établissement, pour faire passer l’envie aux détenus de porter la main sur le personnel. Le surveillant a été touché au coude droit.

Grégory Prujà