ECONOMIE

40 % de baisse de trafic au Tunnel du Perthus en 2020

La pandémie et les grèves française sont en cause

© Sammode
© Sammode

Le tunnel du Perthus, emprunté par les passagers et les marchandises, n’a accueilli que 980 trains en 2020, soit un recul de 35 à 40 %.

Le tunnel du Perthus, emprunté par les TGV et les trains de marchandises assurant la jonction entre les territoires français et espagnol, accuse un repli d’activité de 35 à 40 % cette année. Ce bilan alarmant, dressé par l’entreprise gestionnaire de cette structure, LFP Perthus, est la conséquences des grèves françaises de janvier dernier et de la pandémie de coronavirus, dont les premiers effets sur le trafic ferroviaire de se font fait sentir en mars. Ce tunnel sous le massif des Albères aura été emprunté par 980 trains cette année, contre 1375 en 2019, année record depuis sa création. LFP Perthus, ostensiblement oprimiste, estime que 2021 permettra de renouer avec le succès de l’année dernière, grâce à une reprise vigoureuse du trafic.


Grégory Prujà