SOCIÉTÉ

L’évêque de Perpignan invite à dépasser l’ordre de l’Etat sur la jauge de 30 fidèles par messe

Refus de la limite de 30 fidèles par office imposée par le gouvernement

L’évêque de Perpignan, Mgr Norbert Turini © Évêché de Perpignan-Elne
L’évêque de Perpignan, Mgr Norbert Turini © Évêché de Perpignan-Elne

L’évêque de Perpignan invite les curés à ne pas respecter à la lettre la mesure du gouvernement, qui limite à 30 le nombre de fidèles lors des célébrations spirituelles.

L’évêque de Perpignan-Elne, Monseigneur Turuni, refuse la décision gouvernementale qui limite le nombre de fidèles à 30 lors des offices dominicaux à partir de ce 28 novembre, dans le cadre du déconfinement. L’autorité catholique du Pays Catalan estime cette mesure “injuste” et "irréaliste” et appelle les prêtres à ne pas compter les fidèles ni laisser personne à la porte des églises.


Mgr Turini, initiateur des messes sur Internet dès le premier confinement, invite les curés du territoire à “ne pas rejeter si tel était le cas, la 31e personne et les suivantes qui se présenteraient”. Il affirme “J’en prends l’entière responsabilité et si cela s’avère nécessaire j’en répondrai personnellement devant les pouvoirs publics”

David Senyarich