SOCIÉTÉ, ECONOMIE

Ouverture de 3 lignes de bus entre Catalogne du Nord et du Sud

Un service assuré par la compagnie de transports Teisa

Autocar de l'entreprise Teisa © Teisa
Autocar de l'entreprise Teisa © Teisa

Pour la 1e fois, des lignes de bus vont relier le Roussillon et l’Empordà, ainsi que le Vallespir et le Ripollès.

Lundi 30 novembre débute un service d’autocars reliant plusieurs villes de Catalogne du Nord et de la province de Girona, afin de satisfaire les nécessités du quotidien. Ces liaisons quotidiennes, assurées par la société de transports Teisa, fondée en 1920 à Banyoles, assureront la couture entre communes proches, matériellement pénalisées par l’appartenance à deux Etats différents, la France et l’Espagne.


Cette avancée en matière de communications comportera une ligne dite “C3” passant par Le Boulou, Le Perthus, Els Límits, la Jonquera et Figueres , une ligne C4 passant par Saint-Laurent de Cerdans, Coustouges, Maçanet de Cabrenys et Figueres, ainsi qu’une ligne C5, qui reliera Prats de Mollo et la Preste, Molló et Camprodon. Ce service régional international comportera un aller-retour quotidien. Il est financé par le programme européen ConnECT, auquel participent l’Union européenne, la région “Occitanie”, la Generalitat de Catalunya et le Conseil départemental des Pyrénées-Orientales.

Faire ses courses à la Jonquera...

Le PDG de Teisa, Àlex Gilabert, estime que la ligne C3 sera particulièrement utile pour les clients du Roussillon et du Vallespir : “Pourquoi ne pas aller dans les commerces de La Jonquera en autocar depuis Perpignan ou Le Boulou ? Ce sera bientôt possible”. Cette affirmation, qui dépend d’une correspondance avec les bus liO venus de Perpignan, est réaliste d’un point du vue sud-catalan. Elle est ravageuse d’un point de vue nord-catalan, le commerce du coeur de Perpignan étant déjà cannibalisé par les grandes surfaces qui entourent la ville.

Les horaires sont à consulter sur www.teisa-bus.com.

David Senyarich