Art

5 morts suite à l'explosion de gaz de Gavà, au Sud de Barcelone

Immeuble brûlé suite à l'explosion du 3 décembre - Gavà, Catalogne Sud
Immeuble brûlé suite à l'explosion du 3 décembre - Gavà, Catalogne Sud
Une femme de 40 ans, morte hier dimanche, est la cinquième victime mortelle de l'explosion de gaz survenue dans la ville de Gavà, au Sud de Barcelone, dans la nuit de mercredi 3 décembre. Selon le département de la Santé du gouvernement catalan, la victime, atteinte par des brûlures sur 90% du corps, est décédée vers 12h50 à l'Unité de Grands Brûlés de l'Hôpital de la Vall d'Hebron de Barcelone. Selon les médecins, la patiente aurait succombé à une insuffisance respiratoire. L'état de santé d'une autre personne hospitalisée à la Vall d'Hebron a lui aussi empiré, jusqu'à provoquer un état critique. Parmi les autres personnes hospitalisées, toutes à Barcelone, 5 affichent un pronostic grave et 11 un pronostic très grave. L'accident, qui a causé 28 blessés et a contraint le gouvernement catalan à présenter des condoléances officielles aux familles, soulève la question de la politique du logement social en Catalogne Sud. Ce matin, la Mairie de Gavà a appelé les habitants de la ville à donner leur sang dans le cadre d'un soutien symbolique aux victimes. Un rassemblement silencieux est convoqué cet après-midi à 17h en signe de compassion avec les familles affectées.