SOCIÉTÉ

Le préfet Stoskopf célèbre le retour de la frontière au Perthus

Des militaires de l’opération sentinelle prennent place au Perthus

Les corps de surveillance entourant le préfet Etienne Stoskopf, le Perthus, Roussillon, samedi 16 novembre 2020 © Préfecture des Pyrénées-Orientales
Les corps de surveillance entourant le préfet Etienne Stoskopf, le Perthus, Roussillon, samedi 16 novembre 2020 © Préfecture des Pyrénées-Orientales

Le préfet Etienne Stoskopf inspecte les forces françaises présentes au Perthus dans le cadre de la lutte contre l’immigration.

Samedi 14 novembre, le préfet des Pyrénées-Orientales, Étienne Stoskopf, est venu à la rencontre des forces de sécurité présentes au Perthus, sur la route départementale 900, dans le cadre du contrôle aux frontières. La gendarmerie, les douanes, les unités de forces mobiles, les réservistes et la Police aux frontières (PAF) ont été in inspectés par le représentant de l’Etat. Ce “dispositif renforcé” a reçu ce lundi 16 novembre une unité de militaires de l'opération sentinelle, précisé la préfecture, à Perpignan.


Présence sur 14 points de passage frontaliers

L'ensemble des agents présents contribue à renforcer la lutte contre l'immigration clandestine en Pays Catalan et à renforcer les contrôles “sur les 14 points de passage autorisés du département”, notamment Cerbère-Portbou, Prats de Mollo-Camprodon, Bourg-Madame-Puigcerdà et Coustouges-Albanyà.

Laura Pardineille