ENVIRONNEMENT

La réserve naturelle Cerbère-Banyuls doublera de surface en 2023

Le périmètre total comportera 1300 hectares protégés

Réserve naturelle Cerbère-Banyuls © Conseil départemental des Pyrénées-Orientales
Réserve naturelle Cerbère-Banyuls © Conseil départemental des Pyrénées-Orientales

Créée en 1974, la réserve naturelle de Cerbère et Banyuls doublera sa surface en 2023.

La réserve naturelle maritime de Cerbère-Banyuls doublera sa surface au mieux en 2023, afin de protéger la biodiversité de la côte catalane. Pour atteindre ce but, le Parc marin du golfe du Lion a exprimé une demande au Premier ministre, Jean Castex, le 1er juillet. Cet espace naturel “créé” en 1974 sur une surface de 650 hectares, reconnu à l’échelle mondiale, a permis de multiplier par trois de la population de mérous, sans empêcher l’inquiétant recul des moules et des oursins.


Une enquête publique est nécessaire

Le projet d’élargissement du périmètre protégé vise 1300 hectares, pour agir avec davantage de force contre la destruction de la côte par le tourisme, la maîtrise de la pêche et l’éradication de la pollution. Avant tout élargissement, une enquête publique est nécessaire, sous l’autorité du ministère de l’Écologie, le Conseil départemental des Pyrénées-Orientales étant le gestionnaire de la réserve.

Grégory Prujà