POLITIQUE

Aliot reproche à Macron de négliger Perpignan et les Pyrénées-Orientales

Le maire de Perpignan écrit au chef de l’Etat après son passage au Perthus

Aliot reproche à Macron de négliger Perpignan et les Pyrénées-Orientales
Aliot reproche à Macron de négliger Perpignan et les Pyrénées-Orientales

Emmanuel Macron est passé au Perthus sans égards pour Perpignan et le Pays Catalan : Louis Aliot lui en fait le reproche. 

Emmanuel Macron était présent ce jeudi 5 novembre au Perthus dans le cadre de la politique d’Etat contre le terrorisme islamiste. Le chef de l’Etat a révélé son intention de doubler les effectifs chargés des contrôles, sur toutes les frontières de l’Hexagone. Le maire de Perpignan, Louis Aliot (Rassemblement national) a conversé avec le Président de la République, à l’aéroport de Perpignan. Mais c’est avec un goût amer qu’il décrit cette entrevue furtive, car Perpignan aurait mérité une “véritable discussion (...) un authentique temps d’échange”, affirme L Aliot dans un courrier parti en même temps que son destinataire.


Le premier magistrat dénonce la “porosité de la frontière avec l’Espagne”, qui permettait l’entrée quotidienne en France de “plusieurs dizaines clandestins”. Citant le Revenu de Solidarité Active (RSA), Il déplore la charge sociale, assumée par le Conseil départemental, induite par les arrivées d’étrangers, qu’il estime faire augmenter les “chiffres de la délinquance au sein de notre ville”.

Lisez ici le courrier en intégralité.

Isabelle Fajal