SOCIÉTÉ

Risque de cluster de Coronavirus à la prison de Perpignan

Un détenu contaminé n’a pas été placé en quatorzaine

© Centre pénitentiaire de Perpignan
© Centre pénitentiaire de Perpignan

Un détenu porteur du Covid-19 inquiète la prison de Perpignan face au risque de cluster.

Le centre pénitentiaire de Perpignan est un foyer de propagation du coronavirus en puissance suite à l’arrivée d’un détenu rentrant de permission, le 26 octobre. Cet individu porteur du virus n’a été soumis à aucune quatorzaine. Un risque de contamination est soulevé par le syndicat UFAP / UNSA, informateur régulier des problématiques liées à ce lieu d’incarcération du quartier de Mailloles. Dans un communiqué de ce 4 novembre, son secrétaire territorial, Pïerre Grousset avertit : “grâce à notre administration, nous risquons d’avoir notre cluster à Perpignan”.


Des masques périmés en 2007

Depuis son entrée, le détenu visé, hébergé en régime ouvert du centre de détention, est resté en contact avec les autres détenus pendant plusieurs jours. La propagation du Covid-19 pourrait être favorisée, au sein de la prison, par le maintien des activités sportives dans le gymnase, l’utilisation (par le personnel) de masques périmés depuis 2007, l’absence de télétravail et “lenteurs pour tester les suspicions de Coronavirus de la population pénale”.

Grégory Prujà