SOCIÉTÉ

50 personnes sont en train de changer de sexe en Pays Catalan

L’association Licorne 66 accompagne les candidats à la transition sexuelle

© Theyshane / Unsplash
© Theyshane / Unsplash

A Perpignan, l’association Licorne 66 comptabilise 50 personnes en cours de changement de sexe. Elle les accompagne dans leur démarche.

L’accompagnement des personnes transsexuelles est assuré à Perpignan par l’association, fondée en juillet dernier dans le quartier Saint-Martin. Cette structure est présidée par Sylvie Becker, transsexuelle (abrégé en “trans”) qui fait partage son expérience. L’enjeu majeur est d’épargner les jugements sociaux et l’impasse de la psychiatrie dans laquelle la mécanique médicale confine parfois les candidats au changement de sexe. Ceux-ci sont actuellement une cinquantaine en Pays Catalan, selon l’estimation de l’association.


La terminologie “LGBT" ne cesse de s’allonger

La “transition” entre un sexe et l’autre exige deux à trois ans, selon l’association, qui souhaite dépasser sa tâche première en s’adressant aux publics LGTBTQI+. Cette dénomination, apparue sous forme “LGBT” dans les années 1990, ne cesse de s’allonger. Elle signifie actuellement L comme lesbiennes, G comme gays, B comme bisexuels, T comme transgenre et transsexuels, Q comme queers, I comme intersexes, A comme asexuels, tandis que le « + » final désigne les “questioning” (personnes qui s’interrogent sur leur sexualité) et les pansexuels,

Isabelle Fajal