CULTURE

Le festival de Musique sacrée de Perpignan échappe au Covid

Nouvelle édition, du 24 au 31 octobre

André Bonet, maire-adjoint de Perpignan, et Elisabeth Dooms, directrice du festival de Musique sacrée, 13 octobre 2020 © Ville de Perpignan
André Bonet, maire-adjoint de Perpignan, et Elisabeth Dooms, directrice du festival de Musique sacrée, 13 octobre 2020 © Ville de Perpignan

Le festival de Musique sacrée de Perpignan, du 24 au 31 octobre, convoque Schumann, Brahms, Bach et d’autres compositeurs, sur le thème “Mélodie de la nature”.

Le Festival de Musique Sacrée de Perpignan se déroulera du 24 au 31 octobre 2020, préservé de la suppression qui, par prudence sanitaire, vise nombre d’événements. Cette nouvelle édition, sur le thème “Mélodie de la nature”, a été présentée ce mardi 13 octobre par le maire-adjoint à la Culture, André Bonet, et la directrice Elisabeth Dooms. L’élu et sa voisine ont dévoilé un dispositif de distanciation sociale accordé aux plaisirs musicaux, sous forme de “jardins acoustiques” proposés au square Bir Hakeim, les 24 et 25 octobre.


Un village du festival ouvrira tous les soirs

Parmi ses temps forts, le festival programme les Symphonies parisiennes de Haydn, l 24 octobre, puis les Stabat Mater de Bach et Vivaldi, le lendemain, deux soirées en compagnie de la formation Les Arts florissants. Une “nuit baroque”, le 28 octobre, invitera l’ensemble La Rêveuse, pour “Un concert spirituel à Lübeck”. Le choeur de chambre Les éléments interprètera Schumann, Brahms et Stockhausen, lors d’une soirée “Abendlied-Morgenlied”, le 29 octobre.
L’essentiel des concerts se déroulé en l’église des Dominicains. Le festival aura son “village”, chaque soir au couvent des Dominicains, où sera présentée une  sélection discographique des artistes.

Consultez ici le programme complet.

Laura Pardineille