ECONOMIE

L’Université de Perpignan va étudier les mutations globales du monde bancaire

Une chaire spécialisée est annoncée par le campus du Roussillon

Maryline Patin i Pierre Chauvois (Banc Popular), Xavier Py i Frédéric Brajou (UPVD), Perpinyà, 6 d'octubre 2020 © UPVD
Maryline Patin i Pierre Chauvois (Banc Popular), Xavier Py i Frédéric Brajou (UPVD), Perpinyà, 6 d'octubre 2020 © UPVD

Le monde bancaire évolue avec l’intelligence artificielle : l’Université de Perpignan créer une chaire consacrée à cette mutation et aux autres.

L’Université de Perpignan annonce sa neuvième chaire depuis la création de sa fondation, en 2008. Cette nouvelle unité de formation et de recherche l’associe à la Banque populaire, afin d’explorer le domaine des “transitions globales dans l’univers bancaire”. Cette chaire, présentée mercredi 7 octobre, doit renforcer la connaissance et la divulgation sur les futures transformations du monde bancaire, liées à l’Intelligence artificielle (IA) et aux DATA, à la reconnaissance des acquis de l’expérience et le développement des compétences, ainsi qu’à “l’acculturation au développement durable”, nous détaille le campus du Roussillon.


Un partenariat avec le monde économique et intellectuel

Le programme annoncé associera des universitaires, des start-ups, des étudiants, des chercheurs, des cabinets conseil, ainsi que des enseignants-chercheurs des laboratoires perpignanais CRESEM (Centre de Recherche sur les Sociétés et Environnements en Méditerranée) et LAMPS (Laboratoire de Mathématiques et Physique).

Isabelle Fajal