SOCIÉTÉ

Perpignan : le préfet durcit les mesures face à la “zone d’alerte” Covid-19

Les rassemblement de plus de 30 personnes sont interdits

Etienne Stoskopf, préfet des Pyrénées-rietnales, jeudi 25 septembre au Soler, Roussillon © Mairie du Soler
Etienne Stoskopf, préfet des Pyrénées-rietnales, jeudi 25 septembre au Soler, Roussillon © Mairie du Soler

Le Coronavirus circule activement en Pays Catalan : le préfet durcit les mesures en interdisant les rassemblements de plus de 30 personnes.

En raison du classement du territoire en “zone d’alerte” Covid-19,  qui signale la circulation active du virus, le préfet des Pyrénées-Orientales, Etienne Stoskopf, a décidé d’interdire dès ce lundi 28 septembre les rassemblements de plus de 30 personnes dans tous les établissements recevant du public (ERP), comme les salles des fêtes. Cette mesure qui court pendant 15 jours inclut les évènements avec restauration et boissons “susceptibles de se transformer en soirée dansante, ou de conduire à un non respect des gestes barrières”, indiquent les services de l’Etat à Perpignan.


L’organisation de réunions de nature différente doit prévoir un protocole sanitaire respectant le décret ministériel. Par exemple, dans une salle des fêtes, le port du masque est obligatoire, les personnes doivent être assises, en respectant une distance d’un siège entre 2 personnes ou par groupes de moins de 10 personnes. Les cérémonies civiles dans les mairies ou religieuses dans les lieux de culte ne sont pas soumises à la jauge des 30 personnes. En outre, le port du masque aux abords de tous les établissements scolaires est prolongé jusqu’aux vacances de la Toussaint.

Isabelle Fajal