ECONOMIE

Les chocolats Cémoi de Perpignan sont bien à vendre

Une ouverture de capital est lancée : dans quelles proportions ?

Patrick Poirrier, PDG de l'industrie chocolatière Cemoi, Perpignan © La Clau
Patrick Poirrier, PDG de l'industrie chocolatière Cemoi, Perpignan © La Clau

Perpignan : Cémoi, leader français du chocolat, reconnaît qu’il est en vente.

Le 3 juin, la chaîne France 3 Pays Catalan révélait révélait la mise en vente de l’industrie chocolatière Cemoi de Perpignan, dont la direction avait apporté un démenti formel à cette information. Au final, l’indication était pertinente, car le groupe industriel dirigé par Patrick Poirrier reconnaît qu’il est bien à vente, sous forme d’ouverture de capital. Les proportions à acquérir, minoritaires ou majoritaires, conditionnent l’avenir et l’identité de la marque.


Actuellement, les Poirrier détiennent 100 % des parts de la société, est estiment que la structure entrepreneuriale familiale est un frein au développement du fabricant, qui a affiché un chiffre d’affaires proche de 750 millions d’euros en 2019.

Laura Pardineille