SOCIÉTÉ

Les chasseurs manifestent contre les "écolos de salon” samedi à Prades

La Fédération de chasse fustige les décideurs urbains, opposés à la ruralité

Photo by Sebastian Pociecha on Unsplash
Photo by Sebastian Pociecha on Unsplash

Les chasseurs en colère manifestent contre les “écolos de salon”, ce samedi 12 septembre à Prades.

Une “’Manifestation pour la défense de nos traditions rurales” est convoquée samedi 12 septembre à Prades par la Fédération des chasseurs des Pyrénées-Orientales (FDC 66). Cette action inter-régionale est appuyée par le collectif Glu, composé de l’association nationale de défense des chasses traditionnelles à la grive et de la fédération régionale des chasseurs de ‘PACA Sud”. La circulation risque d’être perturbée dès 8h et jusqu’à 15h. Les intéressés prendront la rue à partir de 10h, au départ du secteur de l’hôtel de Ville, hautement symbolique depuis que l’ancien maire, Jean Castex, a été promu Premier ministre. Les manifestants espèrent saisir l’opinion publique sur leur image.


Attaque en règle contre les “écolos de salon” et “bobos milliardaires”

Dans un “communiqué spécial”, le président de la FDC 66, Jean-Pierre Sanson, estime que les chasseurs “doivent se faire entendre et rester solidaires” face à des “attaques (...) à répétition depuis de nombreux mois. Bien sûr, la suspension de la chasse à la glu pour cette année a été le déclencheur, mais au-delà, c’est toute une conception de la ruralité, de notre art de vivre dans nos territoires qui est attaqué”. Il précise “cette manifestation n’est que la 1ère du genre et d’autres suivront si nous sommes attaqués sur ce qui fait le sel de nos vies sur nos territoires !”. Le président cite ses cibles : “Ce sont les Verts, les écolos de salon, les végans à qui s’ajoutent maintenant les bobos milliardaires”.

David Senyarich