POLITIQUE

Pour la 1e fois, l’indépendantisme catalan dépasserait 50 % des voix

Le premier parti serait la Gauche Républicaine, souverainiste

Manifestation indépendentiste, Barcelone, 2018 © Josep Pons i Busquet
Manifestation indépendentiste, Barcelone, 2018 © Josep Pons i Busquet

Le sentiment indépendantiste catalan progresse, selon un sondage publié ce dimanche 6 septembre : le seul de 50 % des voix serait franchi.

Une étude de l’institut GAD3 réalisé du 1er au 4 septembre, publiée ce dimanche 6 septembre par le journal La Vanguardia, à Barcelone, voit le souverainisme catalan dépasser pour la première fois 50 % en nombre d’électeurs. Ce sont 51 % d’entre eux qui expriment le désir de voir naître un Etat catalan scindé de l’Espagne, alors que, jusqu’à présent, le souverainisme dominait au Parlement de Catalogne, doté de 135 sièges, mais restait minoritaire en suffrages, ce décalage étant dû au découpage des circonscriptions électorales.


Désormais seraient élus 80 députés appartenant aux trois formations indépendantistes : la Gauche Républicaine de Catalogne (ERC), promise à ravir 42 sièges, prendrait l’avantage sur la formation Junts per Catalunya (JxCat), avec 34 élus, suivie, bien plus loin, des Candidatures d’Unité Populaire (CUP), avec 4 sièges. Dans le camp anti-indépendantiste, le leadership serait pris par le Parti des Socialistes de Catalogne, avec 26 élus, tandis que Ciudadanos en obtiendrait 13.

David Senyarich