ECONOMIE

23% des salariés espagnols sont disposés à travailler au noir

Révélation du site Internet InfoJobs

© ACN
© ACN

23% des salariés espagnols accepteraient de travailler au noir, 39 % des 16-24 ans.

L’économie souterraine semble avoir de beaux jours devant elle en Espagne, où 23 % des salariés accepteraient de percevoir leur salaire en marge de tout contrôle administratif. Selon une étude publiée par le site Internet InfoJobs, spécialisé dans les offres d’emploi, les jeunes non diplômés constitue la population la plus favorable à percevoir des revenus au noir, “encaisser en B”, en vocabulaire populaire.


Ce sont ainsi 39 % des 16-24 qui se déclarent ouverts à ce mode de rémunération, 30 % d’entre eux en ayant déjà bénéficié lors des trois dernières années. Les hommes, à 25 %, y sont encore plus disposés que les femmes, à 22 %.

Laura Pardineille