ECONOMIE

Les habitants des Pyrénées-Orientales ont épargné 900 millions d’euros pendant le confinement

Les parisiens ont placé 6,1 milliard dans leurs économies

Perpignan, quartier Saint-Jacques / Pilar Fernández
Perpignan, quartier Saint-Jacques / Pilar Fernández

Les habitants des Pyrénées-Orientales ont épargné 900 millions d’euros pendant le confinement, selon les statistiques de la Banque de France.

La période de confinement due à la Covid-19 a suscité de l’épargne, selon les statistiques publiées lundi 24 août par la Banque de France. Ces chiffres rassemblés sous l’intitulé “Dépôts bancaires dans les régions françaises de la clientèle non financière résidente et non-résidente” expriment l’encours des dépôts au 30 juin 2020. Ainsi, 6,1 milliards d’euros supplémentaires sont venus rejoindre les comptes bancaires et autres placements des particuliers parisiens, passés de 206,3 milliards en décembre 2019 à 212,4 milliards fin juin. Mais cette progression du patrimoine financier, passé de 11,7 à 12,6 milliards en Pays Catalan, s’y est donc limitée à 900 millions d’euros. Les habitants des Pyrénées-Orientales ont peu capitalisé.


Encore plus d'inégalités entre Paris et le reste de la France

En données rapportées à chaque ménage, les Parisiens ont pu mettre quatre fois d’argent de côté plus que la moyenne des Français, car la crise sanitaire, devenue économique, les a moins frappés. Les effets financiers du confinement ont renforcé les différences entre la France qui gagne et la France en difficultés.

Laura Pardineille