SOCIÉTÉ

Perpignan: l’obèse de 270 kg bloqué chez lui devient un phénomène médiatique

Alain, âgé de 52 ans, sera transféré début septembre à Montpellier

Quartier Saint-Jacques, Perpignan / DS, La Clau
Quartier Saint-Jacques, Perpignan / DS, La Clau

L’habitant du quartier Saint-Jacques de Perpignan atteint d’obésité morbide saisit les médias francophones.

Signes des temps, de la malbouffe et de la misère sociale, l’homme de 52 ans cloué au sol de son appartement depuis plusieurs mois, dans le quartier Saint-Jacques de Perpignan, interpelle la sphère médiatique française. Début septembre, cet homme prénommé Alain, couvert d'escarres, sera extrait de son domicile, proche de la rue Emile Zola, à l’issue d'un insolite calvaire. Après des travaux d’aménagement comportant l'agrandissement d’une fenêtre, il quittera son logis au plancher fragile, avec l’aide du Service départemental d'incendie et de secours des Pyrénées-Orientales (SDIS 66) et hospitalisé à Montpellier, dans un service réservé aux personnes en grande obésité. Puis, il rejoindra un centre de réadaptation et de nutrition.


Une info qui suscite l'arrivée d'envoyés spéciaux

Cette situation d’obésité morbide, repérée par les services sociaux en octobre 2019, est médiatisée en Pays Catalan depuis janvier 2020. Mais depuis juillet, une myriade de titres, radios et télés se penchent sur le sujet : Le Parisien, RTL, StarMag, France 3, Ouest France figurent sur la liste de ces médias, dont certains ont posté des envoyés spéciaux à Perpignan. La libération d’Alain sera rendue possible par l’intervention de son frère, Jean-Claude, qui l’a aidé à lancer un appel à l’aide le 15 juillet. Mardi 4 août, tous deux ont signé un protocole d’évacuation rédigé par la préfecture des Pyrénée-Orientales.

David Senyarich