ECONOMIE

De l’eau empoisonnée par des pesticides aux robinets de Tautavel

Approvisionnement en eau extérieure dans la capitale de la Préhistoire

© Maridav  Shutterstock
© Maridav Shutterstock

L’eau de Tautavel contient les pesticides thiaméthoxame et fluxapyroxad : du poison pour les habitants.

Depuis le 10 juin, les habitants de Tautavel ne peuvent plus boire l’eau du robinet et sont contraints de consommer de l’eau en bouteille. Perpignan Méditerranée Métropole prend en charge cet approvisionnement de première nécessité, à concurrence de 4 litres quotidiens par personne. Le motif de cette exception est une pollution aux pesticides, communiquée par Agence régionale de santé de la région “Occitanie"’.


Dans les eaux de la capitale de la Préhistoire en Pays Catalan, cette instance a détecté du thiaméthoxame, un insecticide néonicotinoïde interdit depuis mai 2018, et du fluxapyroxad, dont le retrait est en cours. Cette pollution pourrait avoir été engendrée par les orages survenus depuis 2019 dans ce secteur, mais une inconnue persiste :  un individu indélicat aurai déversé dans la rivière de Tautavel des produits interdits, à usage agricole, notamment des pesticides de la famille du glyphosate.

Grégory Pruja