SOCIÉTÉ

Figueres, insoluble cluster de Covid-19

Les autorités catalanes se battent en vain pour y freiner la pandémie

Josep Maria Argimon, ministre-secrétaire de la Santé du gouvernement catalan / ACN
Josep Maria Argimon, ministre-secrétaire de la Santé du gouvernement catalan / ACN

Les villes de Figueres, Castelldefels et Amposta comportent des cluster de coronavirus. Le gouvernement catalan lutte, sans réels résultats.

Le département-ministère de la Santé de Catalogne a communiqué vendredi 31 juillet ses inquiétudes concernant la transmission du Covid-19 dans les villes de Figueres, Castelldefels (littoral de la province de Barcelone) et Amposta (Sud de la Catalogne). Dans ces trois villes, les consultations observées dans les dispensaires, en recrudescence, font apparaît des clusters. Le niveau de contagion y atteint le coefficient 4, qui signifie la capacité de transmission du virus dévolue à une seule personne. A Barcelone, ce coefficient reste limité à 1,1.


Figueres est un problème  pour le gouvernement catalan

A Figueres, le regain du coronavirus a fait l’objet de sévères mesures de protection dès le 20 juillet. Le gouvernement catalan a souhaité stopper une progression de la pandémie observée depuis le 5 juillet, mais le nombre de malades a augmenté La forte mobilité et la proximité de la frontière française (la France étant un marché touristique émetteur) sont les deux raisons évoquées par les autorités catalanes pour expliquer cette évolution.