SPORT

La patineuse olympique Lara van Ruijven meurt à l’hôpital de Perpignan

Une championne de 27 ans victime d’une maladie auto-immune

Lara van Ruijven © KNSB
Lara van Ruijven © KNSB

La championne du monde de patinage Lara van Ruijven décède à l’hôpital de Perpignan.

La championne du monde du 500 m de short-track (patinage de vitesse sur piste courte) Lara van Ruijven est morte vendredi 10 juillet en début de soirée à l’Hôpital de Perpignan. Cette athlète néerlandaise de 27 ans a succombé à une maladie auto-immune, après avoir été hospitalisée depuis le 25 juin dans la capitale du Roussillon, aux côtés d’autres membres de la sélection hollandaise. Son décès suscite une grande émotion aux Pays-Bas, après une information officialisée par la Fédération néerlandaise de patinage (KNSB).


Une sportive révélée en 2019 à Sofia

Placée en coma artificiel et soins intensifs à Perpignan, cette sportive a subi plusieurs hémorragies internes, notamment dans le cerveau. Les différentes opérations menées par l’équipe de soignants n’ont pu lui redonner vigueur. Médaillée de bronze en relais lors des Jeux Olympiques 2018 à Pyeongchang (Corée du Sud), Lara Van Ruijven était devenue en 2019, à Sofia (Bulgarie), la première Néerlandaise à décrocher un titre mondial féminin du 500 mètres.