POLITIQUE

Tous les candidats soutenus par Delga aux municipales ont perdu

Echec des soutiens de la présidente régionale en Pays Catalan

Carole Delga, présidente de la région "Occitanie"', avec l'ex-maire de Perpignan, Jean-Marc Juliol, Perpignan, 12 juin 2020 © France Télévisions
Carole Delga, présidente de la région "Occitanie"', avec l'ex-maire de Perpignan, Jean-Marc Juliol, Perpignan, 12 juin 2020 © France Télévisions

Argelès, Perpignan, Port-Vendres, Amélie-les-bains : tous les candidats soutenus par la présidente régionale Carole Delga ont perdu les municipales.

En amont du second des élections municipales, la présidente de la région “Occitanie”, Carole Delga, a estimé utile de soutenir plusieurs candidats. L’élue centraliste, populairement méconnue en Pays Catalan, y a effectué plusieurs passages, notamment à Perpignan, pour soutenir le maire Jean-Marc Pujol, extrêmement droitier. A Argelès-sur-mer, elle a partagé un moment public avec Charles Campigna, héritier du canal historique de la socialie, puis elle a rejoint Jean-Pierre Romero, membre des Républicains, candidat à un troisième mandat a Port-Vendres.


En jogging dans un territoire de 2e division

Alexandre Reynal, maire socialiste d’Amélie-les-bains, qui souhaitait dépasser 20 ans de mandat, a subi le même sort d’une tournée aux allures de malédiction. Le soutien occitan aura été négatif pour les élus récipiendaires,de gauche ou de droite, par une présidente qui n’a pas hésité à rendre visite en jogging à certains, en mode vacancier dans un territoire de deuxième division, selon une attitude provinciale toute caricaturale.