POLITIQUE

Jean Castex, premier 1er ministre issu du Pays Catalan

Une désignation officialisée ce vendredi 3 juillet par Emmanuel Macron

Le nouveau premier ministre, Jean Castex © Sénat
Le nouveau premier ministre, Jean Castex © Sénat

Le maire de Prades devient Premier ministre : une première pour un ressortissant des Pyrénées-Orientales.

Après une pré-information circulant dès le matin, le maire de Prades, président de la Communauté de Communes du Conflent et conseiller départemental du canton Pyrénées Catalanes, Jean Castex, a été nommé Premier ministre, ce vendredi 3 juillet, par le Président de la République, Emmanuel Macron. Il s’agit de la première nomination du genre pour un ressortissant du Pays Catalan. Inconnu du grand public en France, méconnu dans les Pyrénées-Orientales, Jean Castex, haut fonctionnaire membre des Républicains, a a rédigé le plan déconfinement, au nom du gouvernement, dans le cadre de la crise du Covid-19. Il est délégué interministériel aux J.O. de 2024 à Paris, après avoir été secrétaire général adjoint de l'Élysée jusqu'à la fin du mandat du président Sarkozy, dont il était auparavant le conseiller social.


Plebiscité aux municipales de Prades en 2014 et 2020

D’origine occitane, jean Castex est le petit-fils de l’ancien maire de Vic-Fezensac, dans le département du Gers. Il a suivi des études d’Histoire à Toulouse, avant d’intégrer Sciences-Po Paris puis, l’ENA (Ecole national d’administration), garantie d’un formatage adapté aux fonctions d’Etat. Père de quatre filles, Jean Castex a été élu maire de Prades en 2008, réélu à 70,2 % en 2014, puis le 15 mars dernier, avec 75,7 % des suffrages exprimés. Un mois plus tard, il était révélé que cet élu habile, titulaire d’un étonnant cumul de fonctions en Pays Catalan, accumule en revenus 200 000 euros d’argent public par an, un somme qui semble être plus proche de 160 000 euros.