ECONOMIE

Le litre de gasoil à 1,17 euro, du jamais vu en Roussillon depuis 2017

Le prix de l’essence est en chute libre dans le contexte du Covid-19

AP / ACN
AP / ACN

Le Covid-19 entraîne une baisse spectaculaire du prix des carburants.

Le prix des carburants n’avait plus été aussi bas depuis 2017, selon la tarification observable dans les pompes à essence depuis le 20 mars. L’essence devient de plus en plus accessible depuis le début de l'épidémie du coronavirus Covid-19, en particulièrement sur le SP95-E10, vendu à 1,32 euro le litre en moyenne, soit 21 centimes de moins depuis le début de l’année. Le SP95 et le SP98 ont perdu 7 et 6 centimes, pour atteindre 1,33 et 1,14 euro respectivement. Le gasoil accuse une baisse plus modeste, de 3 centimes, pour un prix moyen de 1,27 euro.


Prix bas à Laroque-des-Albères, Argelès-sur-Mer

Plusieurs distributeurs nord-catalane affichent des prix inférieurs à la moyenne française. Carrefour Market Laroque-des-Albères, coutumier des prix cassés, commercialise le SP95-E10 à 1,229 euro le litre, le gazole à 1,179, le SP95 à 1,249 et le SP98 à 1,319. A Argelès-sur-Mer, Intermarché écoule l’SP95-E10 à 1,219 euro le litre, son gazole à 1,179 euro et le SP95 à 1,249. En revanche, la station Dyneff de l’aire du Village Catalan, sur l’autoroute A9, pratique le prix fort : 1,494 euro pour le SP95-E10, 1,424 pour le gazole et 1,574 euro pour le SP98. Cette situation est d’un avantage relatif, car les déplacements sont restreints par le gouvernement afin de limiter la propagation du Covid-19.