SOCIÉTÉ

Des sangliers descendent à Barcelone, désertée pour cause de Covid-19

Des scènes champêtres dans la capitale catalane

Un sanglier dans le secteur Balmes / Diagonal de Barcelone, le 19 mars 2020 © Toni Clotet
Un sanglier dans le secteur Balmes / Diagonal de Barcelone, le 19 mars 2020 © Toni Clotet

Profitant de l’absence prédateurs, les sangliers descendent du Parc de Collserola, sur les hauteurs de Barcelone, vers les parties les plus fréquentées de la ville.

En conséquence du confinement de la population, la relative désertification de la voie publique, à Barcelone, accompagnée d’une baisse de la pollution sonore, créent des conditions plus rassurantes pour certains animaux. Cette semaine, plusieurs sangliers ont ainsi été observées dans certaines rues et avenues de la capitale catalane. Ordinairement présents dans le parc de Collserola, sur les hauteurs de la ville, ces animaux son rassurés par la quasi-absence de piétons et de véhicules sur les artères les plus courues. L’avenue Diagonal, au croisement des rues Balmes et Aribau, fait partie des lieux où un sanglier a été aperçu et photographié, notamment jeudi 19 mars.