SOCIÉTÉ

Scènes de jadis entre Cerbère et Portbou à cause du Covid-19

La propagation du virus mondial entraîne le repli des Etats

L'ancienne frontière franco-espagnole à Cerbère, Roussillon, jeudi 19 mars 2020 © Cerbère pour toujours
L'ancienne frontière franco-espagnole à Cerbère, Roussillon, jeudi 19 mars 2020 © Cerbère pour toujours

Le risque de progression du Coronavirus provoque un réflexe de fermeture de la part des Etats français et espagnol, notamment à Cerbère.

Conséquence du Covid-19, les contrôles aux anciennes frontières intérieures européennes sont rétablis entre certains Etats. Au Coll dels Belitres, qui culmine à 165 m d'altitude entre Cerbère et Portbou, les gardes sont revenus, comme avant l’acte unique européen de 1986, consécutif du Traité de Rome, signé en 1957. Ce retour du passé renvoie aussi à l’avant-1995, lorsque sont tombées les frontières intérieures de l’espace Schengen.


Une scène étonnante pour les enfants

La scène, surprenante pour les enfants comme le serait la réintroduction du franc, renvoie aux époques antérieures à la libre circulation. Ce retour de la frontière entre le Roussillon et l’Empordà est aussi présent entre Le Perthus et la Jonquera. Entre le Vallespir et le Ripollès, on l’observe aux confins de Prats de Mollo et Mollo. Dans la région de la Cerdagne, cette situation d’autrefois est en vigueur entre Bourg-Madame et Puigcerdà.