POLITIQUE

L’ultra-droite à 36% au 1er tour des municipales de Perpignan

Aliot à 36%, Pujol à 19%, Langevine à 14%, Grau à 13%

© RN
© RN

Aliot à 37%, Pujol à 19%, Langevine à 14%, Grau 13%, composent le quatuor qui peut prétendre au second tour des élections municipales 2020 à Perpignan.

Le premier tour des élections municipales 2020 à Perpignan, ce dimanche 15 mars, s’est conclu par un résultat explosif de 35,65% pour le candidat Louis Aliot, membre du Rassemblement national. Cette candidature dynamique, exempte de véritable campagne, est suivie de celle du mairie sortant, Jean-Marc Pujol, à 18,43%, suivie de l’écolo-socialiste favorable à la région Occitanie, Agnès Langevine, à 14,51%, puis du centriste Romain Grau, à seulement 13,17%. Caroline Forgues, à l’extrême gauche, obtient 6,57%, suivie de la centriste Clotilde Ripoull à 5,99%, le divers droite Olivier Amiel à 3,59%, Alexandre Bolo, ex-Front National, à 1,28%, puis Pascale Advenard, membre de Lutte ouvrière, à 0,75%, soit à peine 197 voix sur toute la ville.