ECONOMIE

L’autoroute A9 Perpignan-Le Perthus enfin ouverte à 3 voies

Fin du chantier Le Boulou-Le Perthus après 4 ans et plusieurs prouesses techniques

L'autoroute A9 « La Catalane » en Roussillon © Vinci Autoroutes
L'autoroute A9 « La Catalane » en Roussillon © Vinci Autoroutes

Après les travaux d’élargissements de Perpignan Nord à Perpignan Sud, puis de Perpignan Sud au Boulou, les 8 km d’autoroute jusqu’au Perthus viennent d’être mis en service. 40 km à 3 voies permettant désormais de traverser le Roussillon, à l’issue de 9 ans de travaux.

La troisième voie autoroutière entre le péage du Boulou et le Perthus, sur une distance de 8 km, a été mise en service ce lundi 24 février. Après plus de trois ans de travaux d’élargissement, ce tronçon permet de rouler sur 3 voies dans chaque sens de circulation. Parmi les prouesses justifiant le qualificatif d’ouvrages d’art, cette portion a comporté l’élargissement des tabliers sur quatre viaducs, dont ceux de Calcine, de la vallée de la Rome et des Pox, jusqu’à 70 m de hauteur. Ces chantiers vertigineux ont mobilisé le savoir-faire de la société Vinci, gestionnaire de l’autoroute A9.


3,75 millions de poids-lourds par an

Après l’ouverture, en 1976, de la portion d’autoroute « La Catalane », qui traverse le Roussillon, le chantier enfin achevé, sur la période 2011-2020, est le plus important mené sur cet axe. Dans sa globalité, Il fait suite à une décision ministérielle de 2007 pour cette réalisation qui a débuté en mai 2011, avant une première livraison l’été 2013 à la hauteur de Perpignan, sur 17 km. La section Perpignan-Sud-Le Boulou, sur 15 km, a été livrée en 2016. Cette même année a débuté la dernière tranche, désormais terminée.
Actuellement, l’autoroute A9 dans les Pyrénées-Orientales voit circuler 15 millions d’usagers par an, dont 25% de poids-lourds, soit 3,75 millions. Quotidiennement, la moyenne représente 30 000 véhicules, mais jusqu’à 50 000 en saison estivale.