SOCIÉTÉ

Le coronavirus approche: quatre cas potentiels en Espagne

L’épidémie s’intensifie et la France se prépare

Le coronavirus approche: quatre cas potentiels en Espagne
Le coronavirus approche: quatre cas potentiels en Espagne

Le coronavirus a tué cinq personnes au Nord de l’Italie et forcé à la mise en quarantaine de 50 000 habitants de 11 villes. Dans un climat de psychose, quatre signalements ont été donnés en Espagne.

Alors que l’Italie du Nord est prise d’une psychose infectieuse après la la mort de cinq personnes qui avaient contracté le coronavirus, l’épidémie pourrait s’approcher de nous. A ce jour, quatre cas sont signalés en territoire espagnol, mais aucun en Catalogne. Un enfant de 12 ans résidant au Pays Basque a été admis dimanche 23 février à l’hôpital de las Cruces, à Barakaldo, dans la banlieue de Bilbao. Cet écolier ayant séjourné récemment en Italie dans le cadre d‘un échange a manifesté un malaise à son retour. Le gouvernement autonome basque l’a placé en quarantaine par mesure de prévention. Il s’agit du deuxième signalement effectué dans la ville, après l’admission, ce même dimanche, d’un homme de retour d’Italie, également porteur des symptômes de la maladie.


Un deuxième test pour éviter tout risque de propagation

Si aucun cas n’est avéré en vertu des tests accomplis par les services sanitaires espagnols, un signalement a été effectué à Logroño, dans la région de la Rioja, où une femme ayant séjourné la semaine dernière à Milan s’est soumise à des analyses à l’hôpital de Sant Pedro, avant d’obtenir des résultats négatifs. Enfin, à Murcie, une autre femme a été admise à l’hôpital Virgen de de l'Arrixaca. Cette personne était récemment présente dans le Nord de l’Italie. Dans tous les cas de figure, chaque patient a été soumis à une première analyse aux résultats quasi-immédiats. Les autorités soulignent l’intérêt d’effectuer une autre étude, qui exige des délais plus longs, afin d’écarter tout risque de propagation de la maladie.

Les coronavirus font partie d’une famille de virus aptes à provoquer de nombreuses maladies. Chez l’Homme, ces maladies vont du rhume banal à une infection pulmonaire sévère, responsable d’une détresse respiratoire aiguë. Il est « inévitable que le coronavirus arrive en Catalogne », déclarait à Barcelone le docteur Antoni Trilla, le 25 janvier.