SOCIÉTÉ

Du cannabis 5 fois plus puissant qu’en 2010 à Barcelone

L’herbe vendue illégalement en 2020 est encore plus dangereuse

Variété de cannabis «Cookie Kush» © SeedsWorld
Variété de cannabis «Cookie Kush» © SeedsWorld

Les variétés d’herbe à fumer créées en laboratoire dans la région d’Alicante sont potentiellement dévastatrice, car leur taux de THC est 5 fois supérieur à celui de 2010.

L’herbe de cannabis vendue dans les rues de Barcelone est cinq fois plus forte qu’il y a 10 ans, selon une étude de la Guardia civil révélée ce 16 février. Le taux de THC (tétrahydrocannabinol), substance psychoactive, atteint 30% dans certaines catégories de « beuh », en français populaire, ou « grifa » en catalan populaire. Les années 1970, lorsque le taux représentait 5%, sont bien loin. Le danger ce cette évolution inquiète les autorités catalanes et espagnoles, car la présence de THC conditionne l’addiction aux joints.


Des joints d’herbe aux effets de LSD

En complément du rapport de la Guardia Civil, l’étude annuelle de l’Institut National de Toxicologie espagnol détaille les variétés de cannabis les plus fréquentes dans les rues de Girona, Vic ou Manresa. La Cookie Kush, la Tansi Choco López et la Gelatto sont fréquentes. Ces variétés, issues d’hybridations en laboratoire, notamment effectuées dans la région d’Alicante, remplacent trois autres espèces auparavant identifiées : la Blueberry, la Black Widow i la Northern Lights. Cette production et le commerce juteux qui en découle, profitent à des entrepreneurs scientifiques, qui calculent le rendement au mètre carré dans le cadre d’une culture en appartement.