ECONOMIE

En Roussillon, on roule parfaitement à l’huile de friture

Un étonnant exemple de recyclage des déchets

Association « Roule ma frite 66 » © Actu-Environnement
Association « Roule ma frite 66 » © Actu-Environnement

Le traitement des huiles de friture usagées transforme ces déchets liquides en carburant. En Pays Catalan, ce procédé de recyclage est employé par l’association «Roule ma frite».

Recycler des huiles de friture pour produire un carburant d’un nouveau genre, est possible. Sans encadrement législatif, avec la tolérance silencieuse des autorités, ce procédé est défendu à Perpignan par l’association «Roule ma frite». Cette structure recueille les huiles de friture auprés de 1200 restaurants, établissement d'hébergement pour personnes âgées (Ehpad, maisons de retraite), collèges, lycées, hôtels, pizzérias, kebabs, grandes surfaces. Au lieu de rejoindre les déchetteries, ces huiles collectées sur un rayon de 200 km sont filtrées pour être purifiées.


Une utilisation réservée aux véhicules diesel

Au niveau technique, l’huile de friture est un carburant car elle contient des hydrocarbures, tout en étant moins polluante que le super sans plomb ou le gasoil. Il est cependant nécessaire d'adapter les moteurs à la bicarburation, pour un coût de 600 à 2000 euros, afin de rouler à l'huile à 100%. Mais un moteur diesel peut parfaitenent fonctionner sans aucun réglage, moyennant une dose maximale de 30% d'huile, pour 70% de gasoil.